Skip directly to content

L'édito de la présidente

Que de nouveautés ! Que d’interrogations ?
Le récent renouvellement général des conseils municipaux a conduit à l’élection de nombreux nouveaux conseillers et de trente maires pour la Corse-du-Sud.
Après six mois, les équipes municipales, quelles soient reconduites ou nouvellement élus, sont désormais opérationnelles pour mettre en œuvre le train des réformes engagées par les gouvernements successifs.

Combien ont pris réellement la mesure de la tache à accomplir ?
Car ce mandat s’accompagne de nouvelles intercommunalités,de nouveaux rythmes scolaires, de nouveaux découpages territoriaux, de nouveaux transferts de compétences, de nouvelles responsabilités, de nouvelles réformes institutionnelles, de nouvelles règles électorales, etc, ...... Ces élus seront chargés de leur mise en oeuvre. Ne risquent-ils pas d’être découragés ? Lorsque l’on sait que ces réformes sont loin d’être abouties et que d’autres sont à venir. Le processus de réforme en profondeur de l’organisation territoriale française et des institutions qui administrent le territoire sera long et tumultueux.
Qui plus est, tout cela s’effectuera non pas à moyen constants, s’eut été un moindre mal, mais à moyens réduits et pour plusieurs années.

Plus que jamais, l’heure est aux économies. Que d’efforts réclamés aux collectivités territoriales ! Qui va payer pour assurer la satisfaction des besoins croissants des populations ? La rationalisation sera-t-elle suffisante?
Ces réformes permettront-elles de relancer l’économie en créant de l’emploi, de la consommation, de l’investissement ? Le contexte actuel conduit les élus à repenser le mode de gestion des collectivités, des services publics. Peut-on envisager qu’ils seront conduits à s’approcher d’un mode de gestion entrepreneuriale où le client se substituerait à l’usager ? Quelles pourraient en être les conséquences ? C’est dans ce contexte au combien difficile que ces nombreux élus se sont engagés à œuvrer pour le bien être quotidien de leurs administrés. Je les félicite et les encourage dans cette magnifique aventure. Pour eux, cet ouvrage constitue un outil indispensable à l’accomplissement de leurs taches.

La Présidente, Joselyne MATTEI FAZI