Skip directly to content

Communiqué du 07 Mars 2017

            Alerté par l’intersyndicale de la DRGFiP sur des projets de regroupement (et donc de suppression) de certaines trésoreries situées en milieu rural, l’Association des Maires et Président d’EPCI de la Corse du Sud s’est opposée avec force, au travers d’une motion adressée à l’ensemble des autorités compétentes, à toute perspective de ce genre et, plus largement, à toute suppression de service public en milieu rural non justifiée et non préalablement discutée.

Cette motion, adoptée à l’unanimité de ses membres réunis en assemblée générale le 20 janvier dernier, a été portée devant l’Assemblée de Corse par un des représentants de l’association, qui l’a également adoptée à l’unanimité lors de la session du 23 et 24 février 2017.

Récemment, l’association a été informée, par voie non officielle, que la direction générale des Finances Publiques avait décidé de « geler » le dossier de regroupement des trésoreries de Bonifacio et de Porto-Vecchio.

Bien qu’encourageante, cette réponse apparaît comme transitoire.

Aussi, au moment où l’instruction de demandes de carte nationales d’identité vont être regroupées auprès des communes démographiquement plus importantes, l’association demande à ses adhérents de rester plus que jamais vigilant et de l’informer en retour et dans les meilleurs délais de toute nouvelle tentative de suppression de service public en milieu rural.

 

Tag information: